Culture

Phallaina, une BD poétique et numérique à faire défiler

phallaina

L’auteure et réalisatrice Marietta Ren a réalisé son œuvre sous forme de fresque de 115 m. Tous les dessins s’enchainent, sans case. La lecture se fait via l’application gratuite en faisant défiler la fresque.

C’est une nouvelle expérience de lecture multimédia, alliant son et image, qui nous permet de plonger dans l’univers étrange des Phallainas. Car outre l’expérience technologique, Phallaina, c’est aussi une histoire poétique et envoutante, entre mythologie et neurobiologie.

Phallaina, le concept

Lancée pendant le Festival d’Angoulême 2016, Phallaina est la première bande défilée. C’est un dispositif narratif hybride composé d’un roman graphique numérique pour tablettes et écrans tactiles et d’une fresque physique avec un dispositif sonore interactif.

Le format s’inspire des premières formes de narration graphique comme la tapisserie de Bayeux, les rouleaux chinois ou les fresques murales antiques. Ce long travelling dessiné est fait de successions de plans de différentes valeurs, qui s’enchaînent par un jeu de transformations et de compositions graphiques.

phallaina

C’est le déplacement du regard du lecteur et le slide qu’il effectue avec sa main sur une tablette qui crée le mouvement. Ce format permet une narration hybride entre cinéma, bande dessinée et illustration, qui peut s’adapter à différents types de lecture et supports.

Phallaina

L’histoire

C’est l’histoire d’Audrey, une jeune fille qui souffre de crises hallucinatoires au cours desquelles elle voit des baleines. En lui faisant passer des examens, un neurologue/chercheur décèle chez elle un physeter, une particularité génétique qui permet à ses porteurs de rester longtemps en apnée.

phallaina-1

Après quelques hésitations, la jeune femme décide de suivre une série d’essais cliniques pour tenter de guérir le mal qui l’habite. Commence alors l’aventure intime d’une transformation personnelle, mêlant sciences cognitives et mythologie dans laquelle Audrey comprend qu’elle est appelée à un destin différent.

phallaina-2

Mon avis

J’ai adoré Phallaina. Lire cette BD sur mon smartphone, avec l’ambiance sonore m’a vraiment plu. Le fait que le son accompagne l’image permet d’être encore plus dans le récit. Les respirations, le bruit de l’eau, le bip bip des machines, on est complétement dedans. Ce média s’adapte tout à fait à la lecture d’une BD telle que celle ci. C’est une vraie expérience que de se lancer dans Phallaina et ça vaut vraiment le coup d’y jeter un oeil.

Coté graphique, les dessins de Marietta Ren sont élégants et poétiques, avec un style entre manga et roman graphique. Le trait est fin et fluide. C’est beau, tout simplement.

Outre le coté concept numérique, le scénario n’a pas pour autant été mis de coté et j’ai été envoutée par cette histoire un peu étrange.

Enfin, le fait qu’elle soit accessible gratuitement ne peut être que l’argument ultime pour vous convaincre de télécharger et de lire Phallaina!

Phallaina est une application gratuite disponible sur Apple Store et Play Store.

 

Previous Post Next Post

2 Comments

  • Reply Gautier 15 février 2016 at 10:20

    Je suis enthousiasmée par Phallaina. C’ est beau, poétique, tel que vous le décrivez. Merci à vous d nous faire partager des choses aussi intéressantes.
    Je l’ ai déjà fait partager, avec ma fille et une de mes petites filles qui est graphiste.
    Encore mervi

    • Reply Yulia Baba 15 février 2016 at 10:45

      Super, je suis contente que ça vous ai autant plu qu’à moi!

    Leave a Reply

    Shares