Culture, Littérature & théatre

Dahmer, mon pote le serial killer (BD)

Je suis sure que tout le monde a eu, à l’école, un copain un peu bizarre. Le mec un peu sympa mais surtout très chelou, que tout le monde aime bien vanner mais avec qui personne n’a envie de se retrouver seul en tête à tête. Tu sais, le gars qui parle tout seul, qui s’habille comme un polonais dans les années 80, avec des sous pulls en acrylique, et qui s’amuse à tuer des petits animaux.  Tout le monde le trouve étrange mais on s’y fait avec l’habitude. Le dessinateur Derf Backderf a eu un pote comme ça à l’école, Dahmer. Sauf que Dahmer, en grandissant, il est devenu serial killer. Oups.

dhamer1

C’est son enfance avec le futur meurtrier que Backderf raconte dans sa BD Mon ami Dahmer.

Mon ami Dahmer, ou l’adolescence d’un psychopathe

Derf Backderf a passé son enfance à Richfield, petite ville de l’Ohio située non loin de Cleveland. En 1972, il entre au collège, où il fait la connaissance de Jeffrey Dahmer, un enfant solitaire au comportement un peu étrange. Les deux ados se lient d’amitié et font leur scolarité ensemble jusqu’à la fin du lycée. Jeffrey Dahmer deviendra par la suite l’un des pires serial killers de l’histoire des États-Unis. Son premier crime a lieu à l’été 1978, tout juste deux mois après la fin de leur année de terminale. Il sera suivi d’une série de seize meurtres commis entre 1987 et 1991. Arrêté en 1991, puis condamné à 957 ans de prison, Dahmer finira assassiné dans sa cellule en 1994.

dhamer

C’est donc l’histoire, en BD, de la genèse de ce serial killer, connu sous le nom du cannibale de Milwaukee, vu à travers les yeux d’un de ses camarades de classe. Il tente d’expliquer comment ce jeune collégien au comportement étrange a pu devenir un tel monstre.

Très documenté, l’auteur replonge dans son passé et décrit la personnalité décalée de Dahmer. La question qui se pose à travers ce livre est la suivante : pouvait-on imaginer que ca allait arriver et surtout quelqu’un aurait il pu changer quelque chose pour éviter que ce gamin devienne un monstre? Tout le monde savait que Dahmer n’était pas comme les autres mais comment imaginer jusqu’où il irait?

couverturedahmer

Une personnalité détachée et tourmentée

L’auteur n’essaie pas de trouver des excuses à Dahmer, d’en faire une victime, même si son environnement familial compliqué n’ont certainement pas du l’aider à s’epanouir. Il le présente comme un ado différent, submergé par des pulsions morbides, fasciné par les animaux morts et mortifié par son attirance pour les hommes.

Du coup, en lisant ce livre, on se replonge dans sa propre adolescence et on repense à ces gens étranges, ces losers, ces gens chelous et décalés que l’on a pu cotoyer. Heureusement, ceux ci ne sont pas devenu des serial killers mais franchement, parfois, on aurait pu avoir de bons candidats au poste!

Mon ami Dahmer est une BD dérangeante car on est souvent mal à l’aise par rapport aux agissements de Dahmer mais l’histoire est vraiment passionnante. On ressent son mal être, on le voit evoluer vers son destin tragique… sans que personne ne puisse rien faire pour changer de destin d’avance gaché.

Je conseille!

 

Previous Post Next Post

1 Comment

  • Reply Helena 21 novembre 2013 at 12:21

    Bonjour, Je te remrcie pour cette jolie decouverte!je suis sure que malgre que la BD est disons tragique ou triste, l hisoire mérite d etre lue.
    merci et bonne journee!

  • Leave a Reply

    Shares