Culture, Littérature & théatre

Mauvais genre (BD)

Tirée d’une histoire vraie, Mauvais Genre est l’étonnante histoire de Louise et de son mari travesti qui se sont aimés et déchirés dans le Paris des Années folles. Cette BD de Chloé Cruchaudet est la biographie de Paul, un soldat des tranchées qui, traumatisé, déserte les combats de la Première guerre mondiale et se travesti en femme pour pouvoir sortir sans etre reconnu.

mauvais_genreA la fois grave mais souvent drôle, l’histoire de Paul et Louise est passionnante, étrange et magnétique. Oscillant entre la désinvolture des années folles et la noirceur de la guerre, cette biographie insolite a été plusieurs fois primée. C’est une BD sombre et sensuelle, que je vous recommande pour un très bon moment de lecture.

Devenir femme pour retrouver sa liberté

Pendant la première guerre mondiale, Paul, jeune soldat, est envoyé dans les tranchées. Traumatisé par cette expérience, il décide de deserter et de rejoindre sa femme, Louise, qu’il vient d’épouser. Il doit se cacher pour ne pas être pris par la police mais supporte mal cette isolement.

Pour mettre fin à sa clandestinité, Paul imagine alors une solution : changer d’identité et se travestir en femme. Désormais il se fait appeler Suzanne. Il prend les vetements de sa femme et peut enfin à nouveau sortir, se promener dans la rue, rencontrer des gens. Il se prend vite au jeu et Suzanne commence à vivre réellement, au détriement de Paul.mauvais_genre_2

Ménage à trois

Paul a clairement le désir de devenir quelqu’un d’autre pour échapper au traumatisme et aux horreurs vécues. Comme si une nouvelle vie commençait. Il renait en Suzanne mais Paul disparait petit à petit.

mauvais_genre_1

Suzanne commence à sortir régulièrement et une distance s’instaure dans le couple. Un soir où il se balade au bois de Boulogne habillé en femme, il a la surprise de se faire draguer par un couple de libertins. Petit à petit, il entre dans ce milieu et passe toutes ses nuits dans cet univers étrange et profite de la vie à outrance, comme s’il y avait une urgence, pour oublier la grande souffrance de la guerre.

profite de la vie comme s’il y avait urgence, après la grande souffrance de la guerre.
En savoir plus sur http://www.telerama.fr/livre/bd-mauvais-genre-de-chloe-cruchaudet,102249.php#5uQj242dggj4iXPD.99
rofite de la vie comme s’il y avait urgence, après la grande souffrance de la guerre
En savoir plus sur http://www.telerama.fr/livre/bd-mauvais-genre-de-chloe-cruchaudet,102249.php#5uQj242dggj4iXPD.99
rofite de la vie comme s’il y avait urgence, après la grande souffrance de la guerre
En savoir plus sur http://www.telerama.fr/livre/bd-mauvais-genre-de-chloe-cruchaudet,102249.php#5uQj242dggj4iXPD.99
rofite de la vie comme s’il y avait urgence, après la grande souffrance de la guerre
En savoir plus sur http://www.telerama.fr/livre/bd-mauvais-genre-de-chloe-cruchaudet,102249.php#5uQj242dggj4iXPD.99

mauvais_genre_3

Mauvais Genre est une histoire est riche en rebondissements, du début à la fin, pas le temps de s’ennuyer. C’est une autre façon d’aborder les traumatismes liés à la Grande Guerre et de se plonger dans cet atmosphère des années folles, avec ses joies, mais aussi ses blessures. A découvrir très vite!

 

 

Previous Post Next Post

2 Comments

  • Reply Agrippine 30 mai 2014 at 10:45

    apparemment cette BD fait l’unanimité !! je ne l’ai pas encore vu mais c’est la première fois qu’un article dessus me donne envie de la lire..j’irais voir à la mediatheque si ils l’ont 🙂
    merci !

    PS : joli ce nouveau design de blog…:)

    • Reply Yulia Baba 30 mai 2014 at 11:24

      Merci agrippine! J’avais tellement entendu parler de cette bd, j’ai sauté dessus quand elle est arrivée dans ma médiathèque. Je n’ai pas regretté, elle m’a passionnée de bout en bout.

    Leave a Reply

    Shares