Cinéma, Culture, Musique

L’incroyable histoire de Sugar man

Sugar Man, c’est l’histoire d’un homme qui joue de la guitare et écrit des chansons. Il habite Denver dans les années 70. Un producteur le remarque, lui fait faire un disque mais l’homme n’en vend quasiment aucun. C’est un echec total alors que l’album est brillant et très réussi. L’homme retourne à sa vie normale, recommence à travailler sur des chantiers pour gagner de quoi survivre. Il disparait de la scène musicale. Fin de l’histoire?

Non pas vraiment. Car à l’autre bout du monde, en Afrique du Sud, une jeune fille a apporté un de ses disques en visite chez son amoureux au milieu des années 70. Ses amis l’écoutent, apprécient et diffusent cette musique sous le manteau. En plein Apartheid, le pays est complètement fermé à l’étranger et dans ce disque, la jeunesse d’Afrique du sud ressent un vent de rebellion et d’espoir dont ils ont besoin. Sans le savoir, l’homme devient un symbole de résistance à l’establishment et son disque un emblème de la lutte contre l’Apartheid . 

Alors que personne ne sait absolument rien de cet homme, il devient une star à l’autre bout du monde. Il vend en Afrique du Sud plus de disques que les Rolling Stones. La légende dit qu’il s’est suicidé sur scène d’une balle dans la tête ou qu’il s’est immolé par le feu. Personne n’en sait plus mais personne ne l’oublie non plus.

A l’autre bout du monde à Denver, on retrouve la trace de cet homme. Il a maintenant une soixantaine d’année et il survit toujours de petits boulots. Il mène une vie simple, voir misérable, certains le prenne même pour un SDF. Il ne sait rien de son succès aux antipodes et n’a touché aucun argent des ventes de ses disques en Afrique du Sud. Il a tiré un trait sur la musique après l’echec commercial de ses deux albums.

sugar man

Un jour, sa fille trouve une annonce sur internet de demande d’information sur le musicien. Plutôt surprise et amusée, elle appelle et apprend que son père est une grande star sans le savoir et comprend l’ampleur de cette histoire extraordinaire. Alors qu’aux Etats Unis, il n’est rien, là bas, on lui voue véritablement un culte. Le musicien prend alors contact avec ce fan et organise un voyage en Afrique du Sud. Il y est accueilli comme un roi et la tournée qu’il organise est complète à toute les dates. Le musicien a enfin rencontré son public.

Cet homme, c’est Sixto Rodriguez, alias Sugar man, du nom d’une de ses chansons, l’auteur de deux magnifiques albums:  Cold fact et Coming from Reality.

Cette histoire extraordinaire est racontée dans le documentaire suédois, Searching for Sugar Man de Malik Bendjelloul que je ne saurai trop vous conseiller d’aller voir au cinéma. Le film a reçu l’oscar du 2013 du meilleur documentaire.

 

Previous Post Next Post

6 Comments

  • Reply Arsinoe la Crapaude 5 mars 2013 at 08:46

    C’est complètement hallucinant, ce truc !!!
    Merci pour la découverte ! Ca m’étonnerait que le film passe par chez moi, mais je note ce truc dans un coin. Bonne journée !

    • Reply Yulia Baba 5 mars 2013 at 09:24

      Oui c’est un film qui ne passe pas partout malheureusement. Mais comme il vient d’avoir un Oscars, peut être que plus de salles le programmeront.

  • Reply agrippine 5 mars 2013 at 09:13

    tiens c’est très marrant que tu en parles, mon collègue m’a parlé de cet artiste la semaine dernière !!

    • Reply Yulia Baba 5 mars 2013 at 09:24

      C’est un signe pour aller le voir alors! 🙂

  • Reply Sylvie, Enfin moi 5 mars 2013 at 20:23

    Génial je ne connaissais pas..
    Bisous

  • Reply Helena 6 mars 2013 at 08:29

    Bonjour!
    Vraiment quelle histoire hallucinante!
    On aurait pas dit que c est vrai!mais non la realite depasse parfois les horizons!
    Bonne journee!
    Bisous!

  • Leave a Reply

    Shares