Culture

Kindle, Kobo, Sony reader: Faut-il passer à l’ebook?

Noël approche à grand pas et cette année, la nouveauté technologique à offrir, c’est le ereader ou liseuse, le livre numérique. Amazon, Fnac, Virgin, tous les géants du livres nous sortent leur propre liseuse.
J’ai longtemps hésité mais j’ai cédé à la tentation. Ne lisant plus tellement ces derniers temps, lassée de porter dans mon sac un livre beaucoup trop lourd et encombrant, j’ai finalement succombé à l’appel de la lecture numérique. Je passe pas mal de temps dans les transports en commun et avoir toujours sur moi une bibliothèque complète m’a décidé: J’ai adopté une liseuse.

 

Comment ça marche?

La liseuse sert à lire des livres numériques que l’on télécharge soi même directement sur le net. On a envie d’un nouveau livre? Il suffit de se connecter sur le net sur une librairie en ligne et le télécharger en un clic, le tout en 5 minutes, sans bouger de son canap. Il suffit ensuite de transférer les ebooks téléchargés sur sa liseuse via un câble USB. Fastoche. Si on a le wifi, on peut télécharger directement sur la liseuse.
Contrairement à un écran d’ordi où la lecture est pénible, la page des liseuses ressemble à s’y méprendre à une page en papier grâce à un système d’encre électronique. Le confort de lecture est le même.

On lit quoi?

On peut lire des livres, mais aussi des magazines ou n’importe quel PDF. Tous les livres qui sortent actuellement en librairie ont leur version ebook à télécharger en ligne. Au niveau actualité littéraire, pas de souci, l’ebook est à la page.

Grâce au projet Gutenberg (bibliothèque de livres électroniques libres de droit), on trouve en version numérique la plupart des grands classiques gratuitement. A moi Alexandre Dumas, Marcel Proust, Jules Verne… Plutôt pas mal pour redécouvrir les grands auteurs.

Par contre, entre les 2, c’est la lose. Si l’on cherche un livre qui a quelques années mais qui n’est pas encore tombé dans le domaine public, c’est Mission impossible.

Les ereaders

Kindle : Leader sur le marché, Amazon propose une liseuse dernière génération à 99 euros. Le Kindle tient dans la poche, il pèse à peine 170 grammes et il peut contenir 1 400 ouvrages. Sur le site d’Amazon, le lecteur peut télécharger 45 000 titres en français, 900 000 en anglais.
Mais le kindle d’Amazon ne lit pas tous les formats comme le epub par exemple qui est pourtant le format le plus intéressant (permet les annotations, les surlignements…). C’est une bonne liseuse de base mais elle est assez austère et non tactile.

Sony Reader PRS-T1: La liseuse Sony est plus design et plus fun que le kindle avec sa couleur fushia. Liseuse tactile, ergonomique et élégante, elle a l’air simple mais complète. Mais elle est plus chère (149€).

Sony Reader

Kobo de FNAC: C’est à mon avis la plus réussie et celle que j’ai choisi. Liseuse tactile, elle peut lire tous les formats de livres numériques. Et son arrière matelassé lui donne un petit coté Chanel qui n’est pas pour me déplaire. Elle est vendue à 129€ mais l’offre adhérent FNAC la fait passer à 99€, soit le même prix que le kindle.

Ho que tu es beau petit Kobo

Où se fournir en ebook ?

Il existe bien sur des librairie en ligne qui proposent des ebooks (FNAC, VIRGIN, Amazon, apple store… ) payants mais aussi gratuits. Parfait pour l’actualité littéraire, on trouve tous les derniers titres de librairies.

Voici quelques liens intéressants: numilog, numeriklivres, publie.net, librairie.immateriel.fr, ebooksgratuits.com

Mais il existe aussi sur le net des sites associatifs qui mettent à dispo des livres numériques gratuits. Il suffit de chercher un peu pour trouver des perles. En prenant un peu de temps pour fouiller, on trouve son bonheur.

Alors, les liseuses, pour ou contre?

Les plus

– C’est hyper pratique, petit et léger (moins de 200gr). Beaucoup moins encombrant qu’un livre classique, on peut l’emporter partout.

– On a toujours sur soi l’équivalent de 1000 à 1400 livres. Pas le temps de se lasser.

– Un nombre incalculable de livres libres de droits sont proposés gratuitement. On a déjà largement de quoi lire avec tous ces classiques.

 

Les moins

– On ne peux pas lire dans son bain. Oui oui, j’aime lire dans mon bain donc pour moi, c’est un argument.

– Le catalogue de livres numériques n’est pas encore très exhaustif. Personnellement, j’aime des auteurs comme Joseph Kessel, Romain Gary ou Marguerite Duras dont les livres sont quasiment introuvables en numérique. Pas assez récents pour être en tête de gondole mais pas assez vieux non plus pour être libres de droit. Dommage.

– Le prix des ebooks est encore excessif voir même assez scandaleux. Un ebook coute en moyenne seulement 20% moins cher qu’un livre imprimé. Cela s’explique par le fait que l’ebook est taxé à 19,6% contre 5,5% pour la version papier. On parle actuellement de faire baisser cette TVA à 7% en janvier. Croisons les doigts mais pour l’instant, la décision n’est pas encore officielle. Frédéric Mitterrand en parle comme si c’était déjà dans la poche. Faisons confiance à Fredo !

Previous Post Next Post

19 Comments

  • Reply Delphine 19 décembre 2011 at 09:35

    J’ai aussi choisi le kobo, le plus pour moi c’est aussi l’autonomie impressionnante. Pour l’offre en ebook, il y a aussi les éditeurs 100 % numériques comme numeriklivres ou publie.net qui font des prix intéressants.

  • Reply Yulia Baba 19 décembre 2011 at 09:42

    Merci pour ces liens Delphine. Je vais de ce pas explorer leurs catalogues. 🙂

  • Reply TheSFReader 19 décembre 2011 at 09:57

    YulBaba, votre billet est plutôt bon dans l’ensemble, mais il me pose malgré tout un problème : les deux liens que vous donnez pointent vers des sites « pirates », où certes, les livres sont disponibles sans payer, mais également sans rémunération des auteurs et ayant droits.

    Je comprends (et partage) votre indignation contre les conditions imposés par les éditeurs, et leur manque d’empressement à remettre au format numérique les livres classiques, ou à vendre à des prix convenables. Les problèmes de droits et de rémunération justement, quand les contrats d’édition souvent ne prévoient pas la vente numérique, ne justifient pas tout.

    Vous auriez pu par contre attirer l’attention sur les offre des éditeurs « Pure-Players » qui eux diffusent des oeuvres modernes ou anciennes à des prix très intéressants et sans restrictions techniques. (Publie.net par exemple).

    Pour ma part, j’achète beaucoup de livres auto-publiés (US principalement), où je n’hésite pas, sachant que 70% du prix va à l’auteur, à payer les quelques 3 à 6 $ par livre.

    Enfin, j’ai vu que plusieurs lecteurs avaient sans soucis utilisés leurs liseuses dans le bain, après avoir toutefois pris la précaution de l’envelopper dans un sac congélation zipable et étanche. Pareil pour la plage … et même le sauna.

  • Reply Lilyvia 19 décembre 2011 at 10:45

    pour ma part j’ai craqué pour la Kobo et je n’en suis pas déçue. Bien sur le choix des livres est encore restreint et le prix bah il y a encore des efforts à faire. Mais c’est un bon début et j’acheterai toujours des livres papiers !!

  • Reply Yulia Baba 19 décembre 2011 at 10:59

    @TheSFReader: Merci pour vos remarques, je viens effectivement de faire une maj de l’article pour pointer vers des sites aux catalogues intéressants. Et je suis bien contente de savoir que je vais pouvoir lire mon kobo dans mon bain et même dans un sauna! youhou, de nouvelles perspectives s’ouvrent à moi.
    @Lilyvia: Encore une fan du kobo 🙂 Oui, moi aussi je continue à acheter aussi des livres papiers, j’alterne en fonction de mes envies et humeurs.

  • Reply Laura 19 décembre 2011 at 16:11

    Je débute à peine ayant reçu le sony reader samedi mais je suis déjà une accro ! 🙂
    Merci pour cet articles et pour les liens !

  • Reply lauraoza 19 décembre 2011 at 17:04

    Je regarderai plus en détails à quoi ça ressemble !
    Mais ce qui me dérange, c’est le fait de ne pas pouvoir gribouiller directement sur le papier. Bien sûr, on doit pouvoir prendre des notes aussi, mais ce n’est pas aussi intuitif disons… à voir.

  • Reply Mamouffe 19 décembre 2011 at 18:31

    J’ai ramené un Nook de NY, et je l’adore !!! Je l’emmène partout, il est très léger. Plus la peine de trimballer la Recherche du temps perdu dans mon sac à main ! Plus la peine de tenir son livre des 2 mains (oui, je suis une feignasse). Il m’a fallu un petit temps d’adaptation parce que quand on lit un livre papier, on commence à tourner la page quand on arrive vers les dernières lignes et je cliquais toujours trop tôt ! Un petit réflexe à perdre donc quand on passe au ereader 🙂

  • Reply TheSFReader 20 décembre 2011 at 08:52

    J’ajouterais par contre librairie.Immateriel.fr (J’ai fait un billet sur ce distributeur/libraire sur mon blog : http://readingandraytracing.blogspot.com/2011/12/immateriel-ma-librairie-ideale.html) , et si vous cherchez du gratuit ebooksgratuits.com.

    Enfin, j’invite tous les intervenants et lecteurs numériques à nous rejoindre sur lire-numerique.com , un forum dédié à ces sujets.

  • Reply Unpetitroseau 20 décembre 2011 at 15:11

    Un petit détail concernant les annotations et surlignements sur le Kindle : le format .azw (propriétaire d’Amazon) supporte ces fonctionnalités 🙂

  • Reply coxigru 20 décembre 2011 at 16:28

    J’adore moi aussi lire dans le bain et l’été dans ….la piscine 🙂 je n’ai pas encore osé l’étui super étanche, je me garde les bouquins paper pour cette utilisation.

    Lire sur un lecteur numérique ou un Ipad est en vrai bonheur lorsque la lecture est une passion quotidienne. La complémentarité des outils permet de lire en tous lieux, à tout moment, selon son choix. Les Editeurs Numériques offrent de vraies découvertes, des redécouvertes, et la recherche des auteurs qui s’éditent par eux même nous fait découvrir également des univers inatendus.

    On trouve les auteurs que vous citez en numérique (Kessel, Duras, Gary). Malheureusement, ils sont soit distribués avec DRM ET à des prix rédhibitoires, soit chez Numilog que j’ai, personnellement rayé de mes choix (problème d’incompétence en SAV, et application Ipad totalement défectueuse lors de ma première approche.

    Merci pour cet article qui rend bien la réalité de la lecture actuelle et future:)

  • Reply Yulia Baba 27 décembre 2011 at 19:15

    Finalement, j’ai quand même un regret avec le passage au numérique: celui de ne pas pouvoir partager des livres quand je les achète en ligne. J’avais l’habitude de prêter mes livres à mes amis, ma famille. Maintenant, quand j’achète un livre numérique sur le site de la FNAC, il est protégé et lié à mon compte donc impossible de le prêter à quelqu’un. Dommage !

  • Reply » Mon kobo, Emir Kusturica et moi YULBABA 28 décembre 2011 at 21:21

    […] == "undefined"){ addthis_share = [];} Comme vous le savez déjà après mon précédent post sur les ebooks, j’ai récemment adopté une liseuse et plus précisément un Kobo Fnac. Après un peu plus […]

  • Reply Dep 23 juillet 2013 at 16:22

    le sony reade est trop super je quitte plus de de yeux il devient mon compagnons.

  • Reply Nicolas 8 septembre 2013 at 15:31

    Bonjour,
    Quand on a terminé un ebook, comment faire pour le ‘donner’ à sa chérie par exemple ?
    Suffit-il de le brancher sur le PC ‘source’ sur lequel est installé le logiciel KOBO, et dans ce cas, ce logiciel autorise plusieurs installation, y compris sur des tablettes qui n’ont pas le même compte, ou bien peut-il y avoir plusieurs liseuses sur le même compte ???
    Et si la cherie s’envole ??? Elle part avec le compte KOBO sur sa tablette, et après ???
    (ok je suis terre à terre, mais bon, ça n’arrive jamais à votre avis ???)

    • Reply yulia baba 9 septembre 2013 at 15:58

      Tout dépend de la source de ton fichier epub. S’il est acheté sur ton compte FNAC, oui, il est lié à ton kobo. Si c’est un epub ou pdf qui n’est pas acheté sur la fnac, il n’est pas spécialement protégé donc c’est juste un fichier que tu peux passer d’une liseuse à une autre sans probleme.

  • Reply Leclercq 2 mars 2014 at 19:10

    Je voudrai savoir si ma liseuse Sony peut lire des ebooks kindle qui sont souvent bien faits et faciles à trouver.
    Merci.

  • Reply Leclercq 2 mars 2014 at 19:11

    Je voudrai lire des ebooks Kindle sur ma liseuseSony. Est-ce possible .

    • Reply Yulia Baba 2 mars 2014 at 19:23

      Je crois bien que les ebooks vendus sur amazon ne sont lisibles que sur kindle malheureusement.

    Leave a Reply

    Shares