Culture, Littérature & théatre

L’arabe du futur – tome 2, de Riad Sattouf (BD)

Le soleil est revenu sur Paris. C’est le weekend et le moment idéal pour dévorer en terrasse le Tome 2 de l’Arabe du futur qui vient de sortir (enfin!). Souvenez vous, dans la première partie de cette BD autobiographique, Riad Sattouf, l’auteur et réalisateur des beaux gosses et de Jacky au royaume des filles, racontait son enfance dans la Lybie de Kadhafi. Son père syrien rêvait d’un monde arabe moderne, sa mère française, le suivait en Lybie. Et le petit Riad découvrait la vie.

riad

C’est avec toujours le même plaisir que j’ai dévoré l’Arabe du futur – Tome 2. Cette fois ci, c’est en Syrie que ça se passe et c’est toujours aussi drôle et attachant.

La Syrie des années 80 vue par un petit garçon

Dans l’Arabe du futur, Riad Sattouf s’est lancé dans un récit autobiographique en racontant son enfance au Moyen-Orient. A la fin du 1er tome, toute la famille quittait la Libye pour la Syrie, où son père venait de trouver un poste de professeur. Au grand désespoir du petit Riad, 6 ans, qui se serait bien vu vivre en France lui. C’est cette année en Syrie, celle de ses sept ans et de son entrée à l’école qu’il raconte dans le tome 2.

Au milieu des années 80, la famille Sattouf s’installe donc dans un petit village de campagne, près d’Homs, pour être proche de la grand-mère paternelle de Riad. C’est là qu’il découvre l’école pour la première fois. Il apprend à lire et écrire l’arabe, découvre la famille de son père et, malgré ses cheveux blonds et deux semaines de vacances en France avec sa mère, fait tout pour devenir un vrai petit syrien et plaire à son père.

Arabe-du-futur-2

La vie paysanne et la rudesse de l’école à Ter Maaleh, les courses au marché noir à Homs pour trouver une machine à laver, les dîners chez le cousin général mégalomane proche du régime, les balades assoiffées dans la cité antique de Palmyre : ce tome 2 nous plonge dans le quotidien hallucinant de la famille Sattouf sous la dictature d’Hafez Al-Assad.

Le pays est pauvre, les enfants sont élevés à la dure. L’école est un calvaire où la maîtresse frappe les enfants allègrement. Mais Riad prend sur lui et ne dit rien, de peur de décevoir son père, qui croit en ce pays et en l’avenir radieux de l’homme arabe.

l-arabe-du-futur-2-ecole

Alors le Tome 2, aussi bien que le premier?

Et bien oui! Pari tenu. Le second tome reste toujours aussi drôle et souvent plus touchant. L’auteur raconte la Syrie de ses yeux de petit enfant mais aussi les problèmes d’un gamin de 7 ans qui a peur d’aller à l’école et la vie au quotidien pas toujours très facile d’un petit étranger en territoire inconnu.

L’aspect documentaire est là aussi car il s’agit d’un livre témoignage sur la Syrie de cette époque avec ses contrastes et ses aspects dérangeants, comme l’épisode terrible de l’assassinat de la cousine du père de Riad par sa propre famille car celle ci était enceinte mais veuve.

C’est là toute la complexité de cette famille mixte, ayant un pied en occident et l’autre au Moyen-Orient. Le père de Riad, appartenant aux deux cultures, est choqué mais ferme les yeux, coincé entre tradition et modernité.

Le livre oscille donc entre la critique acerbe d’une dictature dure et arriérée et les tranches de vie gaies et amusantes d’un gamin pas dans son élément. Et c’est ce qui fait la force de ce livre, on apprend, on découvre, mais avant tout, on s’amuse!

Maintenant, je n’attends plus qu’une chose, la suite de l’histoire. Vivement le tome 3 !

Riad Sattouf
l’Arabe du futur – Tome 2.
Allary Editions

arabe

 

Previous Post Next Post

No Comments

Leave a Reply

Shares