Culture, Littérature & théatre

A boire et à manger, une BD qui donne faim

Au hasard des rayonnages de ma médiathèque chérie, je suis tombée sur la BD A boire et à manger. Gourmande comme je suis, le titre m’a parlé, forcément. C’est une BD, ça parle de manger, ça ne peut être que très intéressant, j’en suis sure. Je rentre donc chez moi avec le livre de Guillaume Long qui j’ai dévoré à peine arrivée à la maison.

aboireetamanger1

Tirées de son blog gastronomique hébergé sur le site du journal le Monde, ces chroniques culinaires sont drôles et bien écrites. Pour Guillaume Long, la cuisine est un art de vivre ludique et les réponses à ces questions s’écrivent en bande dessinée. A boire et à manger est une BD qui donne faim et qui donne envie d’aller se mijoter aussitôt de bon petits plats.

Guillaume Long, illustrateur gourmet

Guillaume Long est né en Suisse, le pays du chocolat et du fromage.  Dès son plus jeune âge, il se passionne pour la cuisine. Diplômé de l’école des beaux-arts de Saint-Etienne, il mitonne plusieurs livres pour petits et grands et travaille parallèlement pour la presse. Depuis 2009, Guillaume Long marie avec humour cuisine et BD sur son blog gastronomique : A boire et à manger.

Le concept de son blog est de faire découvrir le plaisir de la cuisine à un large panel de lecteurs (simples amateurs ou fins gourmets) sous forme de chroniques autobiographiques, de recettes ou de petits épisodes documentaires, le tout en bande dessinée.

boite-chaude

Le résultat est bourré d’humour et de bonnes astuces. Ces chroniques sont ensuite publiées sous forme de BD du même nom (2 tomes). Les deux volumes, À boire et à manger, puis Les pieds dans le plat sont respectivement parus aux éditions Gallimard en janvier et novembre 2012.

Guillamue-Long-A-boire-et-à-manger

 A boire et à manger, on y apprend quoi?

A boire et à manger est une BD bourrées de bonnes idées, de moments savoureux, drôles et instructifs, et de tranches de vie en lesquelles s’identifieront les gourmands et les amateurs de bonne chère.

Selon le sommaire (ou plutot le menu) du livre, on trouve des recettes rapides ou plus élaborées, des critiques de restaurant, des tranches de vie personnelles, des inventaires utiles pour les gastronomes et des petites anecdotes par ci, par la.

J’aime tout particulièrement ses récits de voyages (comme à Budapest) où ce grand gourmand décrit chaque repas et chaque nouvelle découverte culinaire (bonne ou mauvaise).

Pause café (et gâteau) a Budapest en Hongrie

Pause café (et gâteau) a Budapest en Hongrie

Même s’il s’agit avant tout d’un livre drôle, Guillaume Long donne tout de même beaucoup de très bons conseils très intéressants. Dans le tome 1, on apprend par exemple comment faire un bon café (dans une cafetière italienne), comment choisir ses tomates ou son poisson sans avoir l’air d’un con devant son poissonnier.

Il répond aussi à des questions essentielles telles que quels sont les ustensiles indispensables à tout cuisinier qui se respecte ? Où trouver l’ail des ours ? Que faire de nos amies les courges ? Où aller manger si vous êtes à Venise ? Et préparer un bon apéro ? Et un risotto aux asperges ? Et les crêpes ? 

raclette

A boire et à manger, c’est une mine de bons conseils pour les gourmands, que je vous conseille vivement.

Et pour aller faire un tour sur son blog, c’est ici : http://long.blog.lemonde.fr/

 

Previous Post Next Post

No Comments

Leave a Reply

Shares