Tous les articles

Littérature & théatre

Culture, Littérature & théatre

Dahmer, mon pote le serial killer (BD)

Je suis sure que tout le monde a eu, à l’école, un copain un peu bizarre. Le mec un peu sympa mais surtout très chelou, que tout le monde aime bien vanner mais avec qui personne n’a envie de se retrouver seul en tête à tête. Tu sais, le gars qui parle tout seul, qui s’habille comme un polonais dans les années 80, avec des sous pulls en acrylique, et qui s’amuse à tuer des petits animaux.  Tout le monde le trouve étrange mais on s’y fait avec l’habitude. Le dessinateur Derf Backderf a eu un pote comme ça à l’école, Dahmer. Sauf que Dahmer, en grandissant, il est devenu serial killer. Oups.

dhamer1

C’est son enfance avec le futur meurtrier que Backderf raconte dans sa BD Mon ami Dahmer. Lire la suite

Culture, Littérature & théatre

Habibi, le conte oriental en BD de Craig Thompson

Je viens tout juste de finir la lecteur de Habibi, de l’américain Craig Thompson. D’abord très impressionnante pas sa taille assez exceptionnelle pour de la BD (670 p), ce pavé enluminé se lit finalement d’une seule traite. J’ai été emporté dans ce conte des mille et une nuits moderne.

Habibi

Habibi, c’est l’histoire de deux enfants abandonnés à eux même, Dodola et Zam qui se rencontrent par hasard et seront liés toute leurs vies, par un amour grandissant. C’est le contexte de l’histoire qui fait tout son charme. L’histoire commence dans un pays lointain, au milieu d’un paysage épique de désert. On croirait qu’il s’agit du début d’un conte oriental, où une petite fille, Dodola, est vendue à un vieillard par ses parents avant d’être kidnappée par des bandits et emmenées de force dans un harem pour devenir la compagne d’un sultan. De son coté, Zam est un petit orphelin recueillit par Dodola qui l’élève comme son petit frère. Elle disparaît, réapparaît, sont séparés. Ils se cherchent et ne s’oublient pas malgré les années qui passent et les drames qui s’enchaînent.

Lire la suite

Culture, Littérature & théatre

22/11/63 de Stephen King : et si JFK n’était pas mort en 63 ?

Ouf, je viens tout juste de finir la lecture de 22/11/63 de Stephen King.  Ca n’a l’air de rien comme ça, mais c’est un pavé, 934 pages! Heureusement, sur ma liseuse, ça pèse moins lourd, et j’ai pu l’emmener avec moi un peu partout car c’est le genre de roman qu’on ne peut plus lacher dès qu’on a commencé à le lire.

22/11/63 de stephen king

Si vous cherchez une lecture pour les vacances, je vous conseille vraiment 22/11/63. Ce titre enigmatique correspond en fait à la date de l’assassinat de John Fitzerald Kennedy à Dallas car cet événement est au centre de cette histoire passionnante. Et si Kennedy n’avait pas été asssassiné en 63? Lire la suite

Culture, Littérature & théatre

Vanity (peut mieux) Fair

Vous avez surement du entendre parler ce mois-ci de l’arrivée en France du célèbre magazine américain Vanity fair. Dans la version frenchy, c’est Michel Denisot qui s’y colle en rédacteur en chef. Le pari est osé. Vanity fair, c’est quand même une sacrée instiution outre atlantique, il va falloir faire aussi bien, Mimi. Un magazine luxieux et glamour.

Alléchée par tout ce qui est nouveau et déjà culte avant d’être sorti, je me suis abonnée il y a quelques mois à ce nouveau magazine et j’ai attendu avec impatience le premier numéro. Lire la suite

Culture, Littérature & théatre

Sapin le jour Ogre la nuit, le one woman show de Marie-Sophie Larrouy

Pour ceux qui ne la connaissent pas encore, Marie-Sophie Larrouy est une jeune comédienne/comique/chroniqueuse télé/journaliste qui vient des Vosges et qui joue en ce moment un one woman show hilarant que je vous conseille vivement.

MSL (c’est plus court) s’est fait connaitre grace à la matinale de Canal plus, où ses chroniques de coaching de vie décalées et complétement barrées (la meilleure coach depuis guy Roux), me faisait personnellement pleurer de rire, et était un excellent moyen de commencer la journée du bon pied ( ce qui est assez rare pour être notifié).  Aujourd’hui, elle revient dans un spectacle très réussi dans lequel elle raconte son parcours de Mulhouse à Paris. Lire la suite

Culture, Littérature & théatre

Les chroniques de Guy Delisle, des carnets de voyages en BD

Toujours addict à la médiathèque de Yulbagrad, je continue à dévorer les bandes dessinées et romans graphiques que je découvre chaque semaine avec delectation. Mon dernier coup de coeur : Guy Delisle.

Guy delisle est un dessinateur québecois. En 2000, après un voyage en Chine, il publie Shenzhen
, sa première bande dessinée. Entre carnet de voyage et chronique autobiographique, Guy Delisle observe la vie quotidienne avec une fausse naïveté et beaucoup d’humour. Après la Chine, il décrit son voyage en Corée du Nord en 2002 dans Pyong Yang (ma prochaine lecture!).

J’ai découvert cet auteur grace à deux de ses livres que j’ai dévoré: Chroniques birmanes
et Chroniques de Jérusalem. Lire la suite

Culture, Littérature & théatre

3 destins de femme en 3 BD: Kiki de Montparnasse, Olympe de Gouges et Polina

Ce mois-ci, les lectures du mois sont consacrées à la BD. J’ai eu la très bonne idée de m’inscrire il y a quelques temps à la médiathèque de ma ville (mais pourquoi ne l’ais je jamais fait avant?) et depuis, le culture s’offre à moi et je peux vous certifier que j’en profite. Ce merveilleux endroit possède un rayon BD absolument immense, ce qui me permet de me plonger avec delectation dans tous ces albums que j’ai eu tendance ces dernières années à négliger.

En travaillant donc à rattraper mon retard bédéiesque, je suis tombée sur quelques perles dont j’aimerai vous parler aujourd’hui. Mes trois coups de coeurs BD sont 3 destins de femme: Kiki de Montparnasse, Olympe de Gouges et Polina.

Kiki de Montparnasse

Kiki de Montparnasse

3 femmes au destin extraordinaire, 3 romans graphiques, 3 BD à ne pas manquer. Lire la suite

Culture, Littérature & théatre

Lectures du mois: Némésis de Philip Roth, Une semaine de vacances de Christine Angot et La mauvaise rencontre de Philippe Grimbert

Ce mois ci, côté lecture, Yulbaba a fait dans l’auteur classique américain avec Némésis, le dernier livre du grand Philippe Roth, dans le roman autobiographique polémique avec Une semaine de vacances de Christine Angot et dans le roman psychologique avec La mauvaise rencontre de Philippe Grimbert.

Trois livres très différents mais tous vraiment passionnants que je vous conseille vivement.

 

Némésis de Philip Roth

Némésis de Philip Roth

Dernier livre du grand auteur américain (la Tâche, Le complot contre l’Amérique..), que j’affectionne tout particulièrement, Némésis raconte l’histoire de Bucky Cantor, jeune professeur de sport dévoué à ses jeunes élèves à Newark dans les années 40. Durant un été particulièrement chaud, une épidémie de polio bouleverse tout et entraine ce jeune homme dans une tourmente qui va changer sa vie.

Même si l’histoire d’une épidémie ne semble pas être un sujet passionnant de prime abord, le livre l’est vraiment. D’abord, au niveau du contexte, on se rend compte dans cette atmosphere lourde et moite de l’été 40 à quel point la polio était une maladie terrible qui a rendu infirmes des milliers de jeunes gens. Cette époque n’est pas si loin de nous puisque nos grand-parents l’ont vécu, et il est difficile de nous imaginer, nous qui faisons maintenant partie des générations vaccinées, comment la vie de ces jeunes étaient menacée par ce fléau

Mais le thème de ce livre n’est pas tellement la maladie mais surtout sur le hasard, sur les circonstances malheureuses qui font que l’ont peut devenir acteur d’une tragédie sans le savoir. Un beau texte sur le hasard et la responsabilité de chacun. Un livre que je conseille donc vivement !

Lire la suite

Culture, Littérature & théatre

N’oubliez pas que je joue de Sonia Rykiel, mon flop littéraire de l’été

 

Dans ma liste de livres de vacances, j’avais placé cette année N’oubliez pas que je joue, la biographie de Sonia Rykiel. Sans être une grande admiratrice de la créatrice reine du tricot et des rayures, la vie de cette icone de la mode m’a paru intéressante à découvrir.

Même si je n’ai jamais vraiment été séduite par la touche Rykiel, c’est une grande dame qui a marqué son époque par ses créations, sa vie doit être surement passionnante.

Le livre est né d’entretiens entre Sonia Rykiel et Judith Perrignon. Il s’agit d’un recueil de souvenirs: l’enfance, la création, les hommes…  Lire la suite

Culture, Littérature & théatre, Musique

Just kids, l’autobiographie passionnante de Patti Smith

Patti Smith

De Patti Smith, je ne connaissais pas grand chose avant de lire son livre : Just Kids. J’avais tout au plus l’image d’une mamie rock déglinguée à la Iggy Pop, auteure de deux tubes incontournables : Because the night et People have the power. Je ne m’étais jamais intéressée plus que ça à ses chansons.

C’est dans Just Kids, cette autobiographie passionnante, que j’ai découvert quelle belle personne elle était. Loin de l’icone trash et punk que je m’imaginais, j’ai découvert une artiste sincère et sensible. Lire la suite