Bon plan

Epilation laser : sus aux pattes de yeti

 

J’ai acheté en septembre 2010 un bon groupon pour une épilation définitive au laser. DE-FI-NI-TI-VE. Pour moi, c’est le début d’une nouvelle vie. Ca veut dire plus d’épilateur électrique, horrible appareil vraisemblablement inventé par un homme qui détestait les femmes; plus de crème dépilatoire qui gratte et colle des boutons; plus de rdv qui coutent un bras chez l’esthéticienne; plus de rasage qui fait repousser le pois dru et épais comme le dos d’un ours de Sibérie orientale.

Groupon me promettait alors la tranquillité absolue jusqu’à la fin de mes jours. J’avais très envie d’y croire donc j’ai sauté sur l’occasion me voyant déjà jeter aux oubliettes rasoirs et autres appareils de torture avant d’aller jouer ma glabre crâneuse sur les plages du sud de la France.


Après l’alternance de périodes d’euphorie face à cette nouvelle technologie et des périodes de profonds doutes sur son efficacité, j’arrive aujourd’hui à la fin de mes séances, sorte de chemin de croix antipoils qui dure depuis presque un an maintenant. Hier, j’ai fait mon ultime séance, je pense pouvoir donc faire un bilan babayesque de cette expérience.

Le deal
Groupon me propose pour un peu moins de 300€, 6 séances d’épilation définitives au laser pour 3 zones (aisselles, maillot et demie jambes). Après quelque recherches sur le net, je constate que le prix est super intéressant. Normalement, ce genre de prestations tournent plutôt autour des 1200€. De mémoire de fennec, ce deal était l’un des premiers proposé pour ce type de prestations. Depuis, les offres sont régulières, il suffit d’attendre un peu.

Le lieu
Il s’agit d’un clinique dans le 8eme arrondissement, la clinique Matignon. Je me renseigne sur le net avant de prendre le coupon. Pas grande chose sur le lieu à part qu’il s’agit d’une clinique d’esthétique qui a l’air d’avoir plutôt pignon sur rue. Je suis d’abord donc plutôt confiante. Je préfère faire ce genre de chose dans un endroit médicalisé plutôt que dans un institut de beauté. La veille du RDV, je cherche à nouveau sur le net et je tombe sur un blog qui descend la clinique et ses pratiques pas très pros. Gloups.
Finalement, je n’ai jamais eu aucun souci avec la clinique si ce n’est des questions de disponibilités pour avoir un RDV. Car victimes de leurs succès, ils se sont retrouvé vite débordés mais on eu la présence d’esprit d’ embaucher plus de personnel pour pouvoir suivre la demande. Heureusement, car après 3 deals de la clinique chez Groupon, c’était devenu véritable casse tête chinois pour obtenir un RDV avant la fonte des glaces.

La technologie
Il y a une différence entre épilation définitive au laser et épilation durable à la lumière pulsée. La première est plus efficace (et plus chère que la seconde). Le résultat est censé durer bien plus longtemps.
Ici il devait bien s’agir de laser et non pas de lumière pulsée. Néanmoins, ma deuxième séance a été faite à la lumière pulsée. J’en parle à la personne qui manipule la machine et qui m’explique tant bien que mal que c’est pareil et que le résultat est le même. C’est ça ouais… Et quand bien même, c’est pas du jeu, j’ai payé pour du laser. Un mauvais point pour la clinique. Heureusement, toutes les séances suivantes ont été réglos et exécutées avec des machines laser.

Le déroulement
Face au succès du deal, la prise du premier RDV a été un peu compliquée. J’ai du attendre environ 2 mois avant d’avoir mon premier RDV. Les suivants avaient lieu tous les 1 mois et demi environ. Entre chaque séance, on a le droit de se raser mais pas de s’épiler pour ne pas gêner le cycle de la repousse du poil. Pendant toute cette période, le soleil est interdit car ça peut provoquer des taches. On va donc éviter.

Les séances
La première séance commence par une rencontre avec la dermatologue qui regarde le type de peau pour savoir s’il n’y a pas de contre indications et fait surtout signer une décharge au cas où ça ne marcherait pas… Car le résultat n’est pas garantie sur tout le monde. Plus la peau et claire et le poil foncé, plus c’est efficace.

J’ai eu l’impression qu’à chaque séance, la personne utilisait une nouvelle machine ou une nouvelle manière de faire. Les sensations étaient à chaque fois différentes. Les premières séances au laser classique se sont plutôt bien passées pour moi au niveau douleur. On sent de petits picotements, comme si l’on claquait un élastique sur la peau. C’est pas très agréable mais supportable. Surprise, les poils sont toujours là à la fin de la séance. Ils tomberont après.
La deuxième séance à la lumière pulsée a duré plus longtemps car il faut étaler un gel mais on ressent plus une sensation de chaleur. Ça a été assez indolore pour moi aussi.
A la 4eme séance, on m’a passé sur le nouvel appareil laser révolutionnaire garanti sans douleur. Et là, ça a été pour moi l’enfer, j’ai détesté ça. Autant les autres machines ne me faisaient rien, autant celle-ci me donnait des sensations de brulures très fortes. Les séances d’après se sont mieux passés, comme s’ils étaient revenus a la méthode de l’élastique qui picote.
Bref, pour moi, quasiment pas de douleurs. Mais tout ceci est vraiment très personnel. D’une personne à l’autre, d’une sensibilité à l’autre, les réactions ne sont pas du tout les mêmes. J’ai des amies qui ont fait le même programme au même endroit et qui en pleuraient de douleur… Tout dépend de la résistance à la douleur de chacun.

Le résultat
J’ai commencé à vraiment voir un résultat au bout de 3 séances. Déjà au niveau des aisselles, plus rien de repoussait. Pour les jambes, la majorité des poils avaient disparu et ceux qui restaient étaient beaucoup plus fins. A la 4ème séance, curieusement, ça s’est remis à pousser. On m’a alors rassuré en disant que c’était normal, c’était la nature qui reprenait le dessus et le corps qui luttait contre l’agresseur. Soit. Un peu déçue, j’ai fini les deux dernières séances en espérant que mon corps arrêterait de faire son rebelle..

Verdict: Alors oui, au bout de 6 séances, il y a une réelle différence. A chaque séance, il y a un peu plus de poils qui ne repoussent plus. Je pense avoir perdu à vue de nez 80% de ma pilosité mais contrairement à ce que j’espérai, ça n’est pas encore tout net et tout doux. Une épilation à la cire va être encore nécessaire de temps en temps à moins de rajouter quelques séances. Donc, il y a un vrai résultat, un réel mieux mais on ne peut pas dire que l’on est définitivement débarrassé du poil. D’autant que des séances d’entretien sont nécessaire toutes les quelques années.
Pour moi, ça a donc été efficace, je ne regrette pas mais le résultat « 0 poil » tant fantasmé n’est quand même pas là. Et oui, faut arrêter de rêver et se faire une raison, faut souffrir pour être belle. Et on n’a pas fini de souffrir, une bande de cire gluante collée au mollet.

Previous Post Next Post

2 Comments

  • Reply LéaAddict 6 février 2012 at 03:43

    Je trouve que cela reste intéressant bien que le « 0 poil » ne soit pas atteint. Dire adieu à environ 80% de ma pilosité cela me va.

  • Reply ROMAN 18 avril 2013 at 19:00

    VOTRE BLOG EST VRAIMENT INTERESSANT ET VOTRE FACON DE RACCONTER EN DETAILLES LES ETAPES D’UNE EPILATION C4EST TRES RASSURANTE. MOI, COMME BEAUCOUP D’AUTRE BLOGEUSES, J’AI N’AI PAS AIMEZ LES AUTRES BLOGS A PROPOS D’EPILATION LASER CAR ILS SONT TROP SENSIONALISTE. MOI AUSSI J’AVAIS ACHETE L’OFFRE GROUPON POUR EPILATION LASER A MATIGNON. J’AI TOUJOURS EU LE MEME LASER PENDANT MES 6 SEANCES ET J’AI EU LES MEMES RESULTATS QUE VOS AVEZ TRES BIEN DECRIS. MAIS J’AI CONTINUER MES SEANCES ET BONNE NOUVELLE APRES 4 SEANCES DE PLUS BONNE NOUVELLE J’AI 0(ZERO) POIL VRAIMENT !
    J’AI COMMENCE D’AUTRES ZONES DEJA ET LA BATAILLE CONTINUE MAIS RASSURE VOUS ON PEUT VRAIMENT DEVENIR DES ETRES LIBRES

  • Leave a Reply

    Shares