Tendances

L’élégance n’a pas d’âge

Je suis tombée par hasard cette semaine sur un documentaire passionnant dédié à la papesse de la mode américaine Diana Vreeland (Diana Vreeland: The Eye Has To Travel de Lisa Immordino Vreeland). Alors que je ne la connaissais que de nom, j’ai découvert que cette femme  était une personnalité hors norme, brillante, excentrique, aussi charmeuse qu’impérieuse. Rédactrice en chef du Harper’s Bazaar puis de Vogue, elle régna 55 ans durant sur la mode et éblouit le monde par sa vision unique du style.

diana

Ce qui m’a beaucoup frappé dans ce documentaire c’est que clairement cette femme nous prouve que l’élégance n’a pas d’âge. Alors que les mannequins seniors sont de plus en plus présentes sur les podiums et dans les campagnes de pubs des marques de luxe, on se dit que vieillir en beauté n’a jamais eu autant de sens.

Senior et fashionista, en 2014 le style n’a plus d’âge

Les anglos-saxons ont bien compris les premiers que l’on peut avoir plus de 50 ans et continuer à être une modeuse. Beaucoup de blogs de mode sont consacrés à cette tranche de la population comme par exemple Avanced Styles.

avancedstyle

Loin du look mémère imposé pendant des années à nos ainées, la mode senior est devenue aujourd’hui un véritable créneau, un marché qui touche de plus en plus de monde et qu’il serait idiot de négliger.  Ce phénomène marque la fin du jeunisme dans le style et prouve que jouer avec la mode n’est donc pas une question d’âge et qu’on peut être belle et élégante malgré les années.

Même si les anglos saxons sont encore clairement en avance par rapport au marché français, on peut heureusement aujourd’hui grace à internet trouver des eshops qui permettront à toutes d’être à la mode quelque soit l’âge. Par exemple,  les produits et marques pour  la mode féminine sur Peter Hahn correspondront bien aux élégantes de 50 ans et plus.

L’élégance intemporelle

Sur les podiums, on voit de plus en plus de mannequins seniors. Prenons l’exemple de The Row, la marque de prêt-à-porter haut de gamme des soeurs Olsen. Le mannequin le plus jeune du Look Book automne de cette marque très tendance a 39 ans. Les créateurs font maintenant appel à des mannequins plus agés comme la très belle Linda Rodin, égérie de cette nouvelle collection.

Look book the Row

Linda Rodin dans le Look book the Row

De même, Carmen Dell’Orefice, actrice et mannequin américain née en 1931 est une icone de la mode actuelle et n’a rien à envier à ses cadettes par son élégance naturelle.

Quand on voit sa classe et sa distinction, sa grande beauté malgré les années qui passent, on se dit que ce genre de femmes ne font plus craindre les années.  Elles n’ont pas à rougir devant des femmes plus jeunes et les starlettes n’ont qu’a bien se tenir.

CarmenDellOrefice

Carmen Dell’Orefice

 

 

Previous Post Next Post

2 Comments

  • Reply Inthemoodforcouture 9 janvier 2014 at 16:00

    Eh oui, l’elegance et le style n’ont clairement pas d’age et on observe une tendence qui vise à sortir les seniors (toujours plus nombrex et aisés) de l’ombre en creant des produits pour eux. Helas, ce n’est pas pour autant que l’industrie de mode et de beauté vont faire marche arrière sur photoshop et les cremes anti-aging. Le jeunisme est bel et bien à la mode et pour un moment encore.

  • Reply matchingpoints 9 janvier 2014 at 23:42

    C’est une tendance qui se dessine petit à petit et c’est une bonne chose. Il faut reconnaitre que ces modèles ont de l’allure, une élégance naturelle, et, elles sont très minces ! C’est vrai, il n’y a pas de limite âge pour s’amuser avec la mode, mais la fin du jeunisme n’est pas encore pour demain

  • Leave a Reply

    Shares